Pour afficher tout un tas d'indicateurs clés et statistiques sur un écran, je me suis fabriqué un petit tableau de bord maison sur un Raspberry Pi.

Introduction

J'aime bien le concept de Data Driven (pilotage par la donnée), c'est un moyen simple de prendre des décisions en se basant sur autre chose que de simples hypothèses.

Grâce à ce dashboard, je visualise rapidement l'état d'avancement de mes tâches en cours, ce qu'il me reste à faire et mes objectifs à atteindre le tout regroupé à un seul endroit.

Ce dashboard fait partie de mes sources de motivation, je peux me fixer des objectifs qui seront affichés en permanence à côté de moi lorsque je travaille.

Dans mon cas, les données utilisées derrière mon dashboard sont gérées par des solutions open-source (raspberry, taiga, metabase et piwik) auto-hébergé sur mes propres serveurs dont une grande partie se situe chez moi.

Installation

Prérequis :

  • Un écran avec entrée HDMI.
  • Un raspberry PI avec sa carte SD et son alimentation.
  • Un câble HDMI.
  • Quelques notions en ligne de commande Linux.

Niveau hardware, j'ai utilisé un simple Rasbperry Pi Zero W avec Raspbian comme distribution Linux. Pour installer Raspbian il vous suffit de télécharger le fichier .img et de le graver sur une carte SD avec un logiciel comme etcher.

Rasbperry Pi Zero W

Une fois votre raspberry branché et démarré, il vous faut exécuter cette commande avec l'utilisateur pi pour installer les prérequis :

curl -L https://git.io/vAxR5 | bash

Maintenant, il vous reste plus qu'à éditer le fichier ~/.i3/config pour renseigner l'URL d'accès à votre dashboard.

L'URL peut provenir de n'importe quel service comme piwik, metabase, kibana, goaccess, grafana, NetData ou Dashing etc...

Voilà, votre dashboard s'affichera à chaque démarrage de votre Raspberry Pi !

Détails de l'installation

Pour les curieux, voilà les détails de ce qu'il se passe derrière l'installation :

#!/bin/bash

# Install dependencies
sudo apt-get update
sudo apt-get install -y i3 dmenu rxvt-unicode xorg xinit xdotool surf

# Autologin
sudo systemctl enable autologin@.service

# i3 configuration
mkdir -p ~/.i3 && cat > ~/.i3/config << EOF
    bindsym $mod+b bar mode toggle
    for_window [class="Surf"] fullscreen
    exec --no-startup-id xset -dpms
    exec --no-startup-id xset s off
    exec --no-startup-id xdotool mousemove 9999 9999
    exec --no-startup-id surf -K https://github.com/ston3o # URL TO EDIT
EOF
echo 'exec i3' >> ~/.xinitrc
echo '[[ -z $DISPLAY && $XDG_VTNR -eq 1 ]] && exec startx' > ~/.bash_profile

exit 0

Ce code aura simplement pour objectif d'installer un petit gestionnaire de fenêtre i3 et surf en tant que navigateur web très léger.

xdotool se chargera de mettre le navigateur en fullscreen avec la touche F11 quelques secondes après le démarrage de i3.
EDIT: le paramètre surf -K sera utilisé pour mettre le navigateur en fullscreen.
Merci Breizh ;)

Mon tableau de bord

Personnellement, j'utilise Metabase en tant que tableau de bord pour afficher des statistiques provenant des bases de données de piwik, taiga et zabbix. J'ai aussi un petit script maison qui parse et stocke en permanence des données provenant de github et mastodon dans une base de données MySQL.

Apperçu de mon dashboard

Pour le moment, je peux voir des métriques comme :

  • L'état d'avancement du sprint en cours (Scrum) ; tâches planifiées (TODO), en cours (DOING) et terminées (DONE).
  • Le nombre de visites par mois de mon blog.
  • le nombre de followers mastodon et github.
  • Le nombre de dysfonctionnements de mon infrastructure via zabbix.

L'URL publique de mon dashboard Metabase ressemble à ça :

http://192.168.1.50:3000/public/dashboard/df627c68-8020#refresh=60&theme=night

Elle est seulement accessible sur mon réseau local et dispose de deux paramètres ; refresh=60 pour le nombre de secondes avant chaque rafraichissement et theme=night pour le mode nuit.

Conclusion

Vous pouvez afficher ce que vous voulez sur votre écran: un tableau de bord comme dans mon cas, une vidéo qui tourne en boucle, une photo, un site internet, etc...

De mon côté je vais surement remplacer Metabase par une solution comme Elastic (je ferai un article à cette occasion). Je trouve que ma solution avec Metabase est difficile à maintenir et consomme trop de ressources.

Je pense aussi améliorer la pertinence de mes métriques et en ajouter d'autres :

  • Métriques pirates : AARRR
  • Velocity chart
  • Burndown chart
  • Pourcentage de progression de mes Epics
  • Taux de disponibilité de mes sites internet

Et vous ? Il y a quoi derrière votre dashboard ?

Bonne semaine ;)

banner